Entreposage et conservation des grains à la ferme | La Coop PurdelLa Coop Purdel

Entreposage et conservation des grains à la ferme

Publié le 1 novembre 2021

Article écrit par ERIC SIROIS, Coordonnateur des opérations secteur Matapédia, Expert-Conseil végétal

La récolte des grains maintenant terminée pour 2021, il faut à présent les conserver. Lors de l’entreposage, le taux d’humidité, les graines de mauvaises herbes, les impuretés et la température à l’intérieur et à l’extérieur du silo, sont tous des éléments qui peuvent venir modifier les conditions dans lesquelles le grain doit être conservé et pouvant influencer la qualité.

L’objectif de la ventilation est d’insuffler de l’air à l’intérieur d’une masse de grains en période d’entreposage. Cet air permettra d’évacuer l’humidité formée à l’intérieur du silo, causée par la condensation due au changement de température. Comme la distribution de l’air tend à fuir de chaque côté du comble, le nivellement du grain maximisera le temps des opérations. Voir figure ci-contre.

De plus, la gestion de la ventilation demeure un élément clé dans la conservation des grains. Bien qu’elle puisse être utilisée lors de la récolte, une bonne gestion en période de stockage permet de garder les conditions d’entreposage pour une bonne qualité des grains. La ventilation périodique aux deux à quatre semaines quelques heures avec de l’air sec et une température fraîche permet de vérifier la qualité de notre grain à l’intérieur du silo et de prévenir une dégradation.

Conseils de ventilation à la récolte et à l’automne :

– Ventiler pour abaisser la température dans le silo à la récolte;

Par la suite, aux 2 à 4 semaines, ventiler pour un changement d’air;

Toujours ventiler quand l’air extérieur est sec et une température fraîche;

– Cette ventilation permet d’inspecter le grain. Sentir l’air qui sort de la masse de grains est encore le meilleur moyen de détecter des moisissures.

Conseils de ventilation à l’hiver :

– Inspecter les silos deux fois par mois;

– Ventiler un minimum d’une fois par mois et sentir l’air qui sort de la masse de grains;

– Lorsqu’il y a un redoux en période hivernale, important d’éviter de ventiler durant ce redoux ou ventiler la nuit si l’air est sec et une température fraîche;

Vérifier la température du grain régulièrement durant cette période;

– Ventiler dès le retour du temps froid, toujours avec de l’air sec.

Conseils de ventilation au printemps :

– Inspecter régulièrement les grains;

– Ventiler toujours par temps sec, 1 à 2 fois par mois quelques heures et sentir l’air qui sort de la masse de grains;

– Garder le grain frais aussi longtemps que possible au printemps;

– Si présence d’une odeur de moisissure et une élévation de température des grains, ventiler jusqu’à ce que la température du grain soit environ à 5 degrés Celsius, plus bas que la température extérieure. Toujours avec de l’air sec et frais;

– Si la température du grain est élevée et qu’il y a une odeur intense, vider le silo, remettre le grain dedans et ventiler. Ce mouvement permettra de décompacter le grain et l’air frais de circuler pour faire refroidir le grain.

Conseils de ventilation à l’été :

– Toujours ventiler par temps sec 1 à 2 fois par mois quelques heures et sentir l’air qui sort de la masse de grains;

– Ventiler la nuit peut offrir des températures plus fraîches;

– Si la température du grain s’élève, ventiler plus fréquemment;

– Si la température du grain est élevée et qu’il y a une odeur intense, vider le silo, remettre le grain dedans et ventiler. Ce mouvement permettra de décompacter le grain et l’air frais de circuler pour faire refroidir le grain.

Une bonne gestion de la ventilation conserve la qualité de vos grains, de l’utilisation jusqu’à la commercialisation.

Vous n’avez pas de silo chez vous ? Vos centres de grains de Caplan, Amqui et Bic criblent, sèchent, entreposent et conservent pour vous la qualité de vos grains sans soucis, jusqu’à votre utilisation ou commercialisation avec votre coopérative.

Merci et une bonne conservation de vos récoltes !