Un coupe automnale, ça se planifie. | La Coop PurdelLa Coop Purdel

Un coupe automnale, ça se planifie.

Publié le 13 octobre 2020

Article écrit par PIERRE-OLIVIER PAQUET, Expert-conseil Végétal / Ruminantises

Avec les conditions de sécheresse que l’on a eues ces dernières années et le printemps froid de 2019, le foin se fait de plus en plus rare dans nos régions. De ce fait, plusieurs producteurs peuvent être tentés de se tourner vers une coupe automnale. Dans un climat comme le nôtre, la survie à l’hiver est un facteur très important pour les rendements de nos luzernières. Ainsi, comme la plupart d’entre vous le savez, la fertilisation en potassium et la date de la dernière coupe avant la gelée mortelle sont des facteurs très importants à considérer afin de diminuer considérablement les dommages hivernaux et, par le fait même, conserver de bons rendements.

Comme vous le savez, la dernière coupe de foin devrait être réalisée environ 5-6 semaines avant le premier gel automnal mortel (c’est-à-dire moins de -3°C) afin que les réserves de luzerne soient suffisantes pour passer l’hiver. Il y a une période de 3 semaines où la plante utilise ses réserves afin de croître et l’autre 3 semaines, la plante emmagasine ses réserves.

De ce fait, 3 scénarios s’offrent à vous. Bien entendu, le meilleur scénario pour la survie de la luzerne en hiver, est de ne pas faire de coupe. Il est aussi possible de faire la coupe de foin après le gel mortel, mais cela apporte son lot de risques. Finalement, le dernier scénario, qui est un peu plus risqué que le précédent, consiste à prendre une coupe de foin lors du repos automnal de la luzerne, à condition que la coupe soit effectuée près du gel et qu’il y ait 500 degrés-jour d’accumulés. À ce moment, les réserves de la luzerne sont à leur maximum. Cette coupe offre comme avantages une meilleure qualité nutritive et se conserve mieux qu’une coupe prise après la gelée mortelle. Les données sur les degrés-jours se trouvent sur Agrométéo dans la section « plantes fourragères ».

Afin de déterminer la date du premier gel mortel, il est possible d’estimer que celui-ci arrivera environ une à deux semaines après le premier gel automnal. Selon Agrométéo, la date du premier gel automnal dans la région de Rimouski se situe normalement du 28 septembre au 5 octobre, tout comme la région de Caplan. En ce qui concerne la région d’Amqui et de Matane, la date du premier gel se trouve normalement du 13 au 19 septembre pour Amqui et du 20 au 27 septembre pour ce qui est de la région de Matane. Ainsi, avec ces informations et le suivi du cumul des degrés-jours sur Agrométéo, il vous est possible de prendre une décision plus éclairée en ce qui concerne votre coupe automnale de fourrages.

Deux autres éléments très importants à ne pas oublier afin de ne pas nuire à la survie de la luzerne à l’hiver sont la hauteur de la fauche à l’automne qui doit être plus élevée (environ 6 pouces ou 15 cm) et la fertilisation en potassium. Il est très important de ne pas négliger la fertilisation en potassium si l’on prévoit faire une coupe supplémentaire à l’automne afin de combler l’exportation en potassium de cette coupe. Sachez que cette récolte de foin exporte environ 23.5 kg/ha de K2O par tonne de matière sèche (OMAFRA). Pour plus d’information à propos de la coupe automnale, contactez votre expert-conseil.