Une nouvelle vision : un nouveau plan d’actions | La Coop PurdelLa Coop Purdel

Une nouvelle vision : un nouveau plan d’actions

Publié le 1 novembre 2021

Article écrit par M. OLIVIER PASTOR, Directeur Général

«Être une référence en matière d’expérience client, une coopérative responsable propulsée par la proximité et l’expertise de son équipe»

Votre Président a débuté son message en vous exposant la nouvelle mission qui a été créée à l’issue de la nouvelle planification stratégique. À mon tour, je débute avec la nouvelle vision. La vision correspond à ce que nous visons dans un horizon de 3 à 5 ans. Nous croyons que pour vous, la qualité du service que vous recevez doit être excellente. Le domaine de l’agriculture est exigeant, votre coopérative le comprend et veut être une référence en matière d’expérience client. On parle ici d’expérience client, car c’est plus que le service client et la qualité de nos produits que nous visons, c’est surtout l’excellence dans la relation client.

C’est avec une équipe près de vos besoins et à l’écoute, une équipe formée et experte, que nous allons développer cette relation client. Vous aurez donc compris que le recrutement, la formation et le coaching de nos employés est une priorité pour que ce soit possible. Pour attirer les meilleurs employés dans ce contexte de pénurie de la main-d’œuvre, il faut également leur offrir d’excellentes conditions de travail, mais surtout un environnement mobilisateur. La nouvelle génération d’employés recherchent des défis au travail, ils veulent être stimulés. Ils veulent aussi s’associer à une entreprise responsable, qui a une image et une réputation reconnue dans le milieu.

C’est pour cette raison que nous débutons une démarche afin de définir notre marque employeur. Une marque employeur, c’est l’ADN de la coopérative. Ce qui motive nos employés, le “pourquoi” ils travaillent à chaque jour. Avec l’aide d’une firme spécialisée et reconnue dans le domaine, la firme Sept/24, nous voulons créer notre marque employeur et la diffuser, pour attirer les meilleurs talents.

La vision mentionne aussi que nous visons être une coopérative responsable. Nous faisons référence ici à la responsabilité sociale d’entreprise (RSE). C’est quoi la RSE? C’est l’engagement que prend une entreprise en vertu duquel elle gérera les effets sociaux, environnementaux et économiques de ses activités de façon responsable et conforme aux attentes du public. C’est tout un processus que nous entamerons dans la 2e moitié de notre planification stratégique.

Poursuite de nos visites aux membres

Nous avons poursuivi nos visites aux membres sociétaires et nous avons eu l’occasion, votre Président et moi-même, de visiter quatre membres de la magnifique région de la Baie-des-Chaleurs: Ferme Capino (Patrick Arsenault), Ferme Laitjoie (Pier-Luc Lajoie), Ferme Sébastien Brière et Bergerie de la Petite Coulée (Simon Goyer). Ces visites nous ont permis de comprendre comment étaient organisés ces producteurs, mais nous ont aussi amenés à avoir des échanges constructifs sur les produits et services offerts par la coopérative. Tout cela dans le but de nous améliorer. Ça c’est la force de la coopération! Même si tout ne sera pas réglé demain matin, des correctifs sont déjà en cours. Lors de la même visite, nous avons tenu une activité avec les membres à notre Agrizone à Caplan. Un goûter avec des produits régionaux, dont entre autres de délicieux produits de Ferme Bourdages Tradition, étaient en vedettes. Je vous invite d’ailleurs à goûter leur délicieux vin de rhubarbe et fraises! Finalement, un chèque de 5 250 $ a été remis à Source alimentaire Bonavignon, dans le cadre de la campagne “de Nous à vous” de Sollio Groupe Coopératif. Votre coopérative avait à cœur de participer à cette belle campagne de dons, afin d’aider les personnes dans le besoin. Prochaine région qui sera visitée: la région de la Vallée (Amqui)!

Un autre rachat pour les membres cette année!

À notre dernière assemblée générale annuelle, le 30 avril dernier, en plus de la ristourne versée en argent de 179 020 $, nous vous avions annoncé un rachat de 267 560 $, pour un total versé en argent de 446 580 $. J’ai le plaisir de vous annoncer la décision de votre conseil d’administration, qui a décidé de racheter les capitaux F1 2014 (déclarés en 2015) et une portion des capitaux Matapédienne 2018, pour un montant en argent de 411 071 $. Au total cette année, c’est 857 651 $ en argent qui auront été retournés aux membres. Les prochaines parts rachetables seront les parts F1 2015 (déclarées en 2016).

Beaucoup d’incertitudes dans le marché

Malgré des résultats financiers intéressants pour la conclusion de ce troisième trimestre, l’incertitude dans les différents marchés laisse des traces et influence aussi nos résultats. La chute drastique du bois d’oeuvre a eu un impact défavorable sur nos résultats et les coûts de transport à l’importation ont explosé, avec le prix du conteneur qui est passé de 5 000 $ US à 25 000 $ US, soit cinq fois plus élevés. Notons également la hausse du prix des carburants, qui met de la pression encore une fois sur les frais de transport. Le maintient d’un excellent prix du porc sur les marchés a un impact favorable sur nos résultats, mais le coût très élevé de la moulée, causé par des prix de grains élevés, fait augmenter nos coûts de production dans ce secteur de manière importante. Enfin, notons les difficultés dans l’approvisionnement de la plupart de nos fournisseurs, causées par la rupture des chaînes d’approvisionnement à cause de la pandémie de la COVID-19. Notre chiffre d’affaires se situe à près de 145 M$ après 9 mois d’opérations, une hausse de près de 30 M$ sur l’an passé. La rentabilité se situe en haut de nos prévisions, avec un excédent avant amortissements, frais financiers et autres revenus (BAIIA) de 3,7 M$, vs 2,3 M$ l’an dernier.

Au plaisir de vous rencontrer lors de nos visites!